Psychanalyse

La plupart du temps, la demande de travail psychique émerge en période de « crise »…

Un évènement survient et la souffrance, surajoutée à toutes les difficultés de la vie déjà présentes, devient dès lors intolérable.

 La première demande du sujet sera donc une demande d’apaisement de cette souffrance.

La psychanalyse pourra, bien sûr, y répondre mais peut aussi aller bien au-delà.

 Cette technique inventée par Freud, il y a plus d’un siècle maintenant, a été revisitée par Lacan et bien d’autres encore et se base sur l’association libre d’idées, l’écoute, l’étude des rêves…

 Freud disait que la psychanalyse avait pour but de « délier les zones cachées de l’inconscient » et, en effet, de nombreux souvenirs vont ressurgir au fur et à mesure du travail : travail qui mènera le sujet vers une introspection personnelle, vers une meilleure compréhension du rôle qu’il joue dans sa propre vie !

La technique analytique implique donc une grande liberté et se déroulera sur un laps de temps indéfini : certains ne souhaiterons pas aller au-delà du soulagement de l’état de « crise » et d’autres choisiront le chemin d’une plus profonde connaissance de soi… et c’est là que l’aventure commence…

 

« Ce n’est pas la vérité qui est sacrée, mais la quête de sa propre vérité !

Existe-t-il un acte plus sacré que la recherche de soi ? »

                                                                 Et Nietzsche a pleuré ; p.118; Irvin Yalom.